Grille des programmes

2018

Une édition 

à ne pas manquer !

Communiqué d'ouverture

Rendez-vous au
18° FESTIVAL EUROPÉEN DU FILM COURT DE NICE !
Un festival c’est trop court !

 

Du 13 au 19 octobre partout à Nice,

c’est reparti pour une édition avec l’incontournable événement cinématographique de la rentrée :

Un festival c’est trop court !

7 jours intenses qui invitent le « tout Nice » à découvrir le prisme de la création européenne au Mamac, au cinéma Mercury à la Cinémathèque de Nice mais aussi à la Villa Arson, à la Zonmé ou encore à la CCI.

La 18ème édition du festival européen du film court de Nice s’offre un pas de deux avec une thématique DANSE inédite : une soirée d’ouverture dédiée, une création (Antipodes), des invités (Joëlle Bouvier, Luc Riolon), une masterclass en partenariat avec Université Côte d’Azur (UCA), un programme exclusif sur la danse issu de l’Appels à films lancé par la Compagnie humaine, partenaire artistique de cette nouvelle soirée !

L’édition 2018, c’est des nouveautés avec la présentation du Ring, le banc-titre pour réaliser des films d’animation, et la création d’un nouveau Prix du scénario,

des salles prestigieuses avec le retour du festival à la Cinémathèque de Nice pour la clôture du vendredi 19 octobre, 

la soirée incontournable à la Zonmé pour la cultissime Battle de courts,

la traditionnelle et immanquable programmation européenne comprenant les compétitions dans lesquelles seront présentés pas moins de 80 films,

une ouverture à l’internationale avec une Carte Blanche au célèbre Festival Sundance et au programme Polar SNCF,

deux journées thématiques exceptionnelles avec le Nice Short Meeting, la journée destinée aux professionnels de l’audiovisuel organisée à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice, et la Journée cinématographique dédiée aux collégiens et lycéens de l’académie de Nice,
Et enfin un festival hors les murs (Beaulieu, Mougins, Cabris, La Ciotat…) autour de Nice et en région.

Bref, une semaine intense et trop courte en perspective…

Rendez-vous au
18° FESTIVAL EUROPÉEN DU FILM COURT DE NICE !
Un festival c’est trop court !

 

Du 13 au 19 octobre partout à Nice,

c’est reparti pour une édition avec l’incontournable événement cinématographique de la rentrée :

Un festival c’est trop court !

7 jours intenses qui invitent le « tout Nice » à découvrir le prisme de la création européenne au Mamac, au cinéma Mercury à la Cinémathèque de Nice mais aussi à la Villa Arson, à la Zonmé ou encore à la CCI.

La 18ème édition du festival européen du film court de Nice s’offre un pas de deux avec une thématique DANSE inédite : une soirée d’ouverture dédiée, une création (Antipodes), des invités (Joëlle Bouvier, Luc Riolon), une masterclass en partenariat avec Université Côte d’Azur (UCA), un programme exclusif sur la danse issu de l’Appels à films lancé par la Compagnie humaine, partenaire artistique de cette nouvelle soirée !

L’édition 2018, c’est des nouveautés avec la présentation du Ring, le banc-titre pour réaliser des films d’animation, et la création d’un nouveau Prix du scénario,

des salles prestigieuses avec le retour du festival à la Cinémathèque de Nice pour la clôture du vendredi 19 octobre, 

la soirée incontournable à la Zonmé pour la cultissime Battle de courts,

la traditionnelle et immanquable programmation européenne comprenant les compétitions dans lesquelles seront présentés pas moins de 80 films,

une ouverture à l’internationale avec une Carte Blanche au célèbre Festival Sundance et au programme Polar SNCF,

deux journées thématiques exceptionnelles avec le Nice Short Meeting, la journée destinée aux professionnels de l’audiovisuel organisée à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice, et la Journée cinématographique dédiée aux collégiens et lycéens de l’académie de Nice,
Et enfin un festival hors les murs (Beaulieu, Mougins, Cabris, La Ciotat…) autour de Nice et en région.

Bref, une semaine intense et trop courte en perspective…

Revue de presse
Communiqué de clôture

En 2017 nous avions soufflé les bougies des 20 ans de l’Association Héliotrope, cette année c’est la majorité du festival que nous avons souhaité célébrer avec vous.

18 ans que le festival présente des œuvres inédites et surprenantes au public, qu’il favorise les échanges et les collaborations entre les structures publiques et privées ainsi que les acteurs culturels du territoire, qu’il participe à la proposition événementielle, festive et culturelle de la ville par l’organisation d’une manifestation grand public et toujours plus innovante ayant pour objectif premier de rendre la culture accessible à tous, tout en mettant en lumière le cinéma d’aujourd’hui et les auteurs dissimulés derrière la caméra.

 

La 18° édition du Festival Européen du Film Court de Nice qui s’est déroulée du 13 au 19 octobre à réuni plus de 6500 spectateurs sur 7 jours de festival dans de nombreux lieux culturels et emblématiques de la Ville de Nice.

L’équipe organisatrice de l’Association Héliotrope est heureuse d’avoir mené à bien cette nouvelle édition notamment grâce au soutien des partenaires institutionnels, média et mécènes bienfaiteurs mais aussi grâce au concours de tous les bénévoles qui ont joués un rôle essentiel à la réussite du festival. Heureuse aussi d’avoir accueilli tant de retours positifs de la part des festivaliers concernant la programmation toujours aussi riche et éclectique, s’ouvrant encore davantage à toutes les formes d’expressions artistiques s’adressant ainsi à un public varié venu de tout horizon.

 

Un festival c’est trop court ! c’est tout d’abord offrir la possibilité à tous d’apprécier et découvrir la création cinématographique européenne contemporaine notamment à travers les traditionnels et immanquables programmes compétitifs et panoramas thématiques dans lesquels ont été présentés pas moins de 131 films répartis en 46 séances et 21 nationalités.

 

L’édition 2018, c’était aussi

l’inédit bureau d’accueil du festival à La passerelle qui nous a ouvert ses portes pour accueillir chaque jour le public et les réalisateurs dans une atmosphère chaleureuse et détendue, favorisant les rencontres et les échanges avec les équipes de films,

deux superbes journées thématiques avec le Nice Short Meeting, destinées aux professionnels de l’audiovisuel en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice qui a réuni créateurs et spécialistes de l’industrie autour de la thématique du financement et des coopérations possibles en Région Sud PACA.

les actions scolaires avec la présentation du Ring, le dernier outil pédagogique proposé par l’association Héliotrope dans le cadre des ateliers d’éducation à l’image, la Journée cinématographique offrant aux collégiens et lycéens de l’académie de Nice la possibilité de découvrir les métiers du cinéma à travers la présentation de professionnels, sans oublier les programmes dédiés à chaque tranche d’âge favorisant l’éveil et la curiosité des élèves.

En parallèle, Un festival c’est trop court ! continue d’explorer et d’investir la Promenade des Arts après le succès de Magic Mamac, le mapping de Julien Ribot créé en 2017 sur l’esplanade Nikki de St Phalle, le festival a été accueilli cette fois-ci dans le superbe écrin du jardin Sosno et de l’amphithéâtre du MAMAC pour la soirée d’ouverture. Un événement exceptionnel en plein air où s’est présenté 2500 spectateurs afin d’assister aux projections sur écran géant, découvrir en avant-première la nouvelle exposition du MAMAC en nocturne, s’émerveiller devant le mur de feu d’Yves Klein sur les terrasses du musée, se laisser surprendre par les danseuses de la Compagnie humaine et enfin se faire ambiancer par le DJ set d’OeilRoulette sublimé par le Vjing du Collectif 6.5.

 

Dans les salles obscures, en plein air ou encore autour d’une table le festival a convié les spectateurs à vivre des instants magiques et inoubliables de cinéma, de fête et de rencontres.

 

Un immense et chaleureux merci à tous de votre fidélité, votre soutien et votre amitié !
A l’année prochaine, on se retrouve du 12 au 18 octobre 2019 !

kit presse
N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'info

Success! Message received.